54 Kamares - Zaros

54 Kamares - Zaros

Also available in English German French

Kamares ? Zaros

Le village de Kamares sur le bord sud de la Psiloriti La chaîne de montagnes est un site archéologique important. Le site Grotte de Kamares situé plus haut dans la forêt a mis au jour une variété de poteries minoennes importantes. L'itinéraire est facile à suivre et traverse le versant sud de la chaîne de montagnes en passant par de petits villages crétois sur des routes de terre et pavées. Il est idéal pour faire du vélo.

La route E4 de Kamares à Zaros

De Kamares (1), nous suivons la route goudronnée, en légère montée, vers l'est ; après 2 km, le village de Vorizia se dessine. L'une des nombreuses gorges de la partie sud de l'île. Psiloritis s'ouvre sur notre gauche.

Nous commençons à descendre jusqu'à ce que nous arrivions aux premières maisons du village (2).

Nous suivons le panneau indiquant " Varsamonero ", sur la première route à droite ; nous continuons sur la route en ciment qui traverse le village et atteignons le pied du versant nord du pic bas de Mesiskli. Nous continuons ensuite sur une route goudronnée, qui passe par quelques oliveraies sur la pente ; 3 km après Vorizia, nous arrivons au monastère en ruines de Varsamonero (3). Vorizia est un village historique qui a été détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y a maintenant un petit musée et quelques fresques exquises dans l'église restaurée du monastère qui est ouverte aux visiteurs.

De Varsamonero, nous continuons vers le sud sur le chemin non goudronné et arrivons ensuite à une source d'eau avec un puits. Nous prenons alors la branche de gauche à la première bifurcation que nous rencontrons, sur environ 100 m (4). Sur le côté gauche de la route, on aperçoit alors un sanctuaire ; de cet endroit, on commence à descendre la crête basse et touffue, jusqu'à un petit bâtiment en pierre sèche. De là, nous descendons vers un cours d'eau sec, que nous traversons et commençons à monter au pied de la pente rocheuse. Après un moment, nous atteignons une zone plate où se trouvent les ruines de l'établissement de Nea Vorizia (5) peut être vu entre la pente et quelques rochers sur notre droite.

La colonie a été construite afin d'héberger les résidents de Vorizia Le village a été complètement détruit par les forces allemandes, mais il n'a jamais été habité. Nous continuons le long du chemin de terre qui croise la route principale qui relie le village à la ville. Vorizia à Zaros (6) et passe ensuite en face d'une route asphaltée en montée qui conduit au Monastère de Vrontisi (7) ; on y arrive après 1 km. Au sud, un peu avant la cour du monastère, commence un chemin de terre qui va vers le sud-est, parallèle à la limite du jardin du monastère. Nous le suivons sur 200 m et tournons ensuite à gauche, vers l'est, sur 100 m. Au prochain carrefour, après 100 m, nous continuons vers l'est, tout droit. Nous ignorons une route secondaire à gauche 100 m plus loin et continuons vers l'est.

Nous continuons à descendre parmi les oliviers, toujours sur la route principale non goudronnée, jusqu'à ce que nous apercevions une chapelle avec un pin caractéristique au sommet d'une petite colline, sur notre gauche. Quelques mètres plus bas, nous arrivons à une route goudronnée (8), que nous prenons vers l'est. Après environ 1,5 km, nous arrivons à Zaros (9).

 

Longueur du chemin12,5 km
Durée de la randonnée3,5 heures
Quand faire une randonnéePrintemps, automne, été, hiver
Région du cheminHeraklion
fr_FRFR